De et avec GILLES GANGLOFF


Le gros succès du citron givré de retour !


Les hommes et  les femmes ne se comprennent plus ! Votre conjoint vous éxaspère, il ou elle ne vous comprend pas. Vous ne le ou la comprenez pas normal  !! Il ou elle est  tout simplement différent !  Spectacle désopilant qui réconcilie les couples !  Gilles Gangloff éblouissant dans ce texte hilarant où l'on se retrouve tous !

Les hommes, les femmes, le mode d’emploi

Un spectacle hilarant sur les rapports hommes/femmes dans le couple. Vous pensez que votre conjoint est un "enquiquineur" ? Non, il est simplement différent. Vous ressortirez de ce spectacle avec un autre regard sur l'autre. A ne pas manquer !

Pourquoi les hommes et les femmes sont ils si différents ? Mars et vénus comic show de gilles Gangloff répond à la question avec cette comédie intelligente et pleine d’humour.De quoi nous prouver que depuis l’homme des cavernes, entre les 2 sexes rien n’a changé!

DANS cette comédie intelligente L’auteur explore avec humour les rapports entre les hommes et les femmes depuis la naissance de l’ humanité.

Quel est le sujet, à part le sexe, qui occupe l’esprit de tout homme et femme depuis la naissance de l’humanité ? Les rapports entre les hommes et les femmes, justement.

Du point de vue des hommes, les femmes sont : des ménagères (point de vue strictement macho), des déesses de beauté, des acheteuses impulsives, sentimentales, féminines, sensibles, affectueuses, chieuses…

Du point de vue des femmes, les hommes sont : des machos (voir plus haut), des enfants gâtés, irresponsables, lâches, menteurs, salauds, ingénieux, héroïques…

Bref les hommes et les femmes sont différents ! Ca n’a jamais changé et ça ne changera jamais. Et ça, depuis l’homme des cavernes ! Sauf que lui, il comprenait mieux sa femme, enfin apparemment !

Toutes les études scientifiques le prouvent : nous avons tous reçus en héritage génétique une partie de cerveau dit préhistorique. Bref, nous sommes tous les descendants des néandertaliens à cette petite différence près : il y avait des hommes des cavernes et des femmes des cavernes

Et cela entraîne des milliers d’années après des conséquences notables qui expliquent pourquoi les hommes et les femmes constituent des espèces différentes.

L’homme descend du chasseur : incapable de se consacrer à plus d’une activité en même temps, disposant d’une expression orale quotidienne limitée à 2 000 mots, il a un besoin vital de glander et son comportement se base repose sur la négociation pour lui permettre de se soustraire autant que faire se peut à l’accomplissement de toute autre tâche.

La femme, héritière de la cueilleuse, est une banque de données vivante capable de multisessions, utilisant 7 000 mots-jour et dont l’activité repose sur la coopération pour une mutualisation des tâches. D’où des divergences quasi-fondamentales et des confrontations toniques.

Voilà ce qui a inspiré Gilles Gangloff, qui, à la manière d’une conférence abondamment illustrée de scènes plus vraies que nature, propose une comédie désopilante et très instructive. Car inutile de le nier : même si le sujet n’est pas novateur, il est toujours bon de rappeler les évidences enrichit de scénettes drôles et cocasses qui font mouche et qui nous révèlent souvent quelques évidences dont il fera bon se rappeler lors du retour au domicile conjugal.

C’est drôle, gai, parfois drôlatique, jamais vulgaire ou facile, et toujours roboratif. Une vraie cure de jouvence pour les zygomatiques !

Gilles Gangloff incarne à la perfection, avec talent et brio, le rôle de l’orateur qui se métamorphose à l’envi, pour les besoins de la démonstration par l’exemple des grands principes socio-paléontologiques, en mâle prédateur reconverti en beauf footballeux-bricolo du dimanche ou en fanatique des soldes qui piapiate avec les copines.

Sur un rythme étourdissant, à l’aise tant dans les caricatures au premier degré que dans les moments d’émotion, il fait de cet exercice difficile une vraie performance qui capte l’attention du public et le secoue de rires incompressibles.

… car il a du talent et du métier le bougre. Ce serait dommage de le rater !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now